• > Classes bilingues, monolingues
  • > Projets spécifiques transfrontaliers (échanges, passeport linguistique)
  • > Projets scientifiques
BIENVENUE SUR LE SITE DU COLLÈGE SAINTE-MARIE À ST-JEAN-DE-LUZ    www.college-ste-marie.com

Organisation pédagogique du collège

Les enseignements au collège sont structurés en disciplines : français, mathématiques, histoire-géographie, éducation civique, sciences de la vie et de la terre, technologie, arts plastiques, éducation musicale, éducation physique et sportive, physique-chimie. Les objectifs sont fixés par des programmes nationaux.
Le collège accueille sans examen de passage tous les élèves à la fin de l'école primaire. Il permet de scolariser tous les élèves dans un cadre unique.

Les quatre années (6e - 5e - 4e - 3e) de la scolarité obligatoire au collège sont organisées en deux cycles dans deux filières (classique et bilingue) :
- cycle 3 : CM1 - CM2 - 6ème : cycle de consolidation.  
- cycle 4 : 5ème - 4ème - 3ème : cycle des approfondissements.   

Pour définir ce que nul n'est censé ignorer en fin de scolarité obligatoire, pour donner à chaque élève une culture commune qui permet de partir dans la vie professionnelle avec les outils nécessaires, un socle commun de connaissances et de compétences qui fonde les objectifs des programmes a été défini.
Il s’agit d’une disposition majeure de la loi d’orientation et de programme pour l’avenir de l’École du 23 avril 2005. C’est un acte refondateur qui engage l’institution scolaire dans son ensemble. Pour la première fois depuis les lois scolaires de Jules Ferry, en 1882, la république indique le contenu impératif de la scolarité obligatoire.
La loi dispose en effet (article 9) que «la scolarité obligatoire doit au moins garantir à chaque élève les moyens nécessaires à l'acquisition d'un socle commun constitué d'un ensemble de connaissances et de compétences qu'il est indispensable de maîtriser pour accomplir avec succès sa scolarité, poursuivre sa formation, construire son avenir personnel et professionnel et réussir sa vie en société.»
Elle définit le socle commun en le liant à la fois aux enjeux de la scolarité obligatoire, aux impératifs de formation tout au long de la vie, à la construction de la personnalité et à la vie en société.

Le décret du 11 juillet 2006 pris en application de la loi organise le contenu du socle commun autour de sept piliers :
- la maîtrise de la langue française ;
- la pratique d'une langue vivante étrangère ;
- les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique ;
- la maîtrise des techniques usuelles de l'information et de la communication ;
- la culture humaniste ;
- les compétences sociales et civiques ;
- l'autonomie et initiative.
Le socle commun ne se substitue pas aux programmes. Il en fonde les objectifs pour définir ce que nul n’est censé ignorer en fin de scolarité obligatoire sous peine de se trouver marginalisé ou handicapé : un ensemble de valeurs, de savoirs, de langages et de pratiques dont l'acquisition est indispensable.