• > Classes bilingues, monolingues
  • > Projet spécifique transfrontalier (échanges, passeport linguistique)
  • > Projets scientifiques
BIENVENUE SUR LE SITE DU COLLÈGE SAINTE-MARIE à ST-JEAN-DE-LUZ

Le "court" métrage

Un genre à découvrir

Le FCFF est une association créée le 28 septembre 2015. Elle est le regroupement des "tribus" du court métrage, c'est à dire de tous ceux qui font, aiment et font aimer le court métrage. Elle est née de la volonté de mieux faire connaître le court métrage, au plus grand nombre, et ce, en organisant une grande fête ouverte à tous autour de la programmation de films courts. Ainsi l'association sollicite les établissements scolaires et leur permet la diffusion d'une sélection de courts métrages adressée aux jeunes. Au collège Ste Marie, certaines classes ont pu participer à cet évènement. Quelques élèves racontent :

"Le premier film était en noir et blanc, et mettait en scène deux personnes : la première, un homme qui essaye de jouer au basket et plus exactement qui essaie de mettre des paniers. La deuxième, est une femme qui elle, réussit à bien viser. L'homme continue à s'entraîner et à un moment, il s'imagine être un champion. Et là, radieux, il arrive à mettre le ballon dans le panier." Lucie

"Le deuxième court-métrage est interactif. Sur une scène de théâtre, un rideau s'ouvre et apparaît un homme. Il s'adresse à nous, nous sommes son public. Il veut nous faire chanter : « Le coq est mort », chanson très courte qu'il répète plusieurs fois : "Le coq est mort, le coq est mort, (2 fois), il ne dira plus cocodi cocoda, il ne dira plus cocodi cocoda, cococococodi cocoda (2 fois) ..." Il divise ensuite son public en trois groupes et il tente de nous faire chanter suivant le principe du canon. Mais après plusieurs essais nous ne réussissons pas vraiment mais c'est très drôle car nous avons l'impression d'être les acteurs du court métrage." Charlotte

"Jean Dujardin est l'acteur du troisième court métrage. Il est dans une voiture, en plein campagne, dans la nuit. Il parle au téléphone mais il n'y a plus de réseau alors, il s'arrête à une cabine téléphonique. Alors qu'il introduit une pièce dans l'appareil, celle-ci tombe dans une fente du plancher ; alors il va chercher un tournevis pour démonter le sol de la cabine où se trouve sa pièce. Il réussit à l'attraper mais se cogne la tête. Il remet la pièce mais se rend compte qu'il n'a pas le numéro de téléphone alors il va le chercher dans sa voiture. En y allant, il oublie de mettre le frein à main, alors quand il met la pièce, il voit sa voiture descendre la pente ... Il veut courir après, mais il est coincé dans la cabine téléphonique. Alors il brise la vitre, court après sa voiture, mais il fait demi-tour car il a oublié ses clés dans la cabine téléphonique. Il réussit à rattraper la voiture, remonte la pente, rentre à nouveau dans la cabine, mais quand il compose le numéro, il n'arrive pas à lire le dernier chiffre. Alors il tape un mauvais numéro et tombe sur la mauvaise personne. A ce moment-là, il voit une voiture arriver, l'arrête, assomme le conducteur et lui vole son portable. Il réussit enfin à appeler la personne qu'il voulait joindre. Parallèlement à toutes ces péripéties, non loin de là, un avion a perdu le contrôle et c'est précisément l'homme que notre héros a assommé qui était chargé de guider, grâce à son téléphone, l'avion en détresse. Dans la dernière scène, nous voyons l'avion passer très bas au-dessus de la tête de notre "homme". L'avion s'écrase plus loin mais notre "héros" ne se rend compte de rien. C'était donc une histoire complètement loufoque et pleine de "suspense"." Lucie

Pour prolonger cette manifestation, deux classes de cinquième ont participé, dans le cadre de leur cours d'arts plastiques, à un concours. Règlement : à partir de l'autocollant : "La fête du court métrage", réaliser un collage reprenant des éléments de l'autocollant mais en les détournant de leur sens initial. La production finale peut être : figurative ou abstraite.

Voilà les réalisations les plus réussies, à côté de l'autocollant :

       

       

      

 

 

 

2017-03-12 14:23:00